Comment remettre un assainissement aux normes ?

La loi exige que les assainissements soient aux normes. Pourtant, beaucoup ne les entretiennent pas. Les conséquences de ce manquement peuvent entrainer des dysfonctionnements au niveau des évacuations d’eaux usées. Comment remettre un assainissement aux normes en vigueur ? Pour vous aider à mieux comprendre, voici les démarches à suivre.

Évaluer le dispositif déjà en place

L’évaluation du dispositif en place est primordiale dans le processus de remises aux normes d’un assainissement. Cette démarche nécessite souvent l’accompagnement d’un professionnel. En tant qu’expert, il connait les dernières réglementations en vigueur vis-à-vis des systèmes de canalisations en tout genre. Vous pouvez faire appel à l’entreprise Générale d’Assainissement pour ce type de mission.

Cette reconnaissance des lieux permet aussi de prendre connaissance de la structuration du réseau. Cette étape aide les agents de la SPANC ou tout autre organisme à retracer le chemin emprunté par les effluents jusqu’à leur évacuation dans les égouts.

Faire un état des lieux permet entre autres de relever les faiblesses du système en place. Pour ce faire, quelques points doivent être observés. Premièrement, il faut déterminer le nombre de tuyaux empruntant le réseau et étudier le risque de désengorgement. Ensuite, il faudra aussi déterminer la capacité de chaque compartiment. Enfin, la vitesse d’écoulement des fluides sera aussi à voir.

Les données récoltées à l’issue de cette étude seront primordiales pour trouver le système adéquat. En effet, une remise en état des systèmes d’assainissement passe généralement par le renouvellement des structures. Il peut donc arriver que tous les tuyaux soient remplacés par de nouveaux éléments plus performants.

Faire une vidange complète des canalisations

Dans la plupart des cas, un système d’assainissement est hors service par manque d’entretien. Il est alors recommandé de faire appel à des prestataires certifiés pour procéder à leur entretien. Cette opération consiste généralement à nettoyer les buses d’évacuations pour permettre l’élimination des crasses.

Une vidange peut également être efficace pour relancer le système. Pour cela, les professionnels du domaine traiteront les tuyaux pour éliminer les bouchons qui s’y sont formés. Le résultat de ces pratiques permettra alors aux eaux usées de circuler plus aisément dans les conduits pour pouvoir s’écouler dans les compartiments prévus pour cela.

Le nettoyage du système en place peut être requis dans le cadre d’un remplacement des éléments du système de canalisation. Les déchets présents devront être récoltés. Cela permet d’éviter qu’ils polluent de nouveau dans les nouvelles installations.

Installer le nouveau système d’assainissement.

Un remplacement intégral est à envisager dans le cas où le système entier soit obsolète. Les études précédemment effectuées serviront alors de bases aux techniciens pour installer les nouveaux conduits. Rien n’est laissé au hasard, car ces professionnels sont soumis à une obligation de résultat. Une attestation vous sera ensuite remise pour témoigner du travail accompli.

Une fois tous les éléments raccordés, l’assainissement devrait être de nouveau fonctionnel. Néanmoins, un entretien régulier devra être effectué. En effet, les canalisations doivent être inspectées au moins deux fois par an. En ce qui concerne la vidange, celle-ci doit se faire tous les 5 ans au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *