Les différentes catégories des objets connectés

Objets connectés

Quand on parle de la technologie numérique et digitale, beaucoup sont devenus des inconditionnels de ces objets connectés pour leur faciliter la vie. Différents domaines bénéficient de ces inventions qui font le bonheur de ses utilisateurs, mais des limites et d’autres inconvénients sont également enregistrés. Souvent utilisés quotidiennement, on peut faire un inventaire de ces outils et appareils.

Les objets connectés, leurs domaines de prédilection

Depuis l’apparition des télécommandes qui donne accès à la manipulation à distance, voilà que tous les domaines semblent être séduits par la formule et en sont équipés. Si les hommes sont débordés par leur quotidien, certains ont eu l’idée de « déléguer » certaines tâches à des objets pourvus d’une intelligence artificielle, et c’est le cas de la domotique. On peut alors doter sa maison d’éclairage dont la puissance pourrait être commandée, on peut également enclencher et déclencher la fermeture de portes et fenêtres, mais récemment, on peut se fier aux propositions de menus ou d’approvisionnement faits par un réfrigérateur.

En sport, tout le monde veut avoir ces montres qui comptent vos pas, ces capteurs qui mesurent et la vitesse des sauts et le temps que l’athlète passe en l’air. Tout autant que ces différents jouets connectés pour un loisir beaucoup plus….amusant. Dans le secteur de la santé et bien-être, il y a cette balance qui ne vous indique non seulement le poids mais également l’IMC, ainsi que d’autres indices comme celui de la masse grasse, de la masse musculaire, de la masse osseuse et autres.

En mode et accessoires, vous pourrez porter cette ceinture connectée vous indiquant la bonne posture à adopter ou ce bijou qui filtre vos notifications smartphones en vibrant pour vous aviser des plus importantes. Le casque moto connecté est idéal pour le transport avec des messages oraux, des visions de l’entourage et pour recevoir des appels. Si vous avez un bébé chez vous, être alerté de ses pleurs via votre portable est la dernière trouvaille. Même les animaux peuvent bénéficier de ces gadgets connectés qui leur servent de GPS en cas d’égarement.

À la maison comme ailleurs

Rien de plus ennuyant que de voir une maison sens dessus-dessous en rentrant du travail, avec le système numérique, vous pourrez solliciter les services d’une femme de ménage à domicile qui vous sera proposée par des agences de ménages dont la formule 2.0 commence à se démocratiser pour des services ponctuels ou des services permanents.

Mais des trouvailles sont également proposées sur le marché pour que vous puissiez avoir les mains libres, voire faire autre chose pendant que vous confiez les tâches de nettoyage à un robot pour faire le ménage à votre place. La performance est alors le mot d’ordre des fabricants pour que « Winbot9 » et « Roomba 980 » soient considérés comme l’excellence même. Si le premier permet d’avoir des vitres impeccables sans que vous ayez à faire de l’acrobatie pour vos baies vitrées et autres, le second offre un sol propre et nickel. Ces deux appareils sont autonomes pour remplir leurs missions.

Des avantages comme des inconvénients

Comme toute chose, ces objets connectés, conçus et fabriqués par des humains, ont deux aspects qui les caractérisent : leurs avantages et leurs inconvénients. Ces atouts résident dans la taille réduite du dispositif, en effet, tout le mécanisme permettant de stocker les données, de les commander à distance et autres n’est nullement encombrant. Plus rapides pour certains objets, vous pourrez gagner du temps en leur déléguant certaines tâches et le coût proposé sur le marché est plutôt accessible.

Seulement, des inconvénients existent bel et bien, pour ne parler que de la durée de vie assez réduite ou de l’impossibilité à réparer le dispositif dans certains cas. De nouveaux modèles font toujours leur apparition et ceux de la première génération ne sont pas équipés des nouvelles fonctions de ceux de la deuxième génération et ainsi de suite, comme c’est le cas de tous les appareils d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *