En quoi consiste le surfaçage dentaire ?

surfacage dentaire

Le surfaçage radiculaire, appelé aussi curetage, est un procédé de soin dentaire qui permet de traiter un abcès ou d’arrêter l’évolution d’une parodontite. C’est un acte qui est réalisé en cabinet, sous anesthésie locale.

Examinons de plus près cette technique médicale.

Le surfaçage radiculaire c’est quoi ?

Le surfaçage radiculaire consiste en un détartrage sous-gingival permettant d’éliminer complètement les infections molles se trouvant dans le biofilm de la plaque dentaire. Le procédé supprime également les dépôts de tartre sous et sur la gencive, qui sont un milieu favorable de prolifération des infections.

Lorsque l’affection de parodontale s’installe, les gencives peuvent s’écarter des racines dentaires, en créant des poches parodontales. C’est dans ces espaces que se développent de nombreuses bactéries et que divers dépôts se minéralisent. C’est ce qui empêche les gencives de guérir.

Grâce au surfaçage radiculaire, les tissus parodontaux s’assainissent et les gencives peuvent cicatriser au-dessus des racines en refermant les poches créées.

Selon le degré et la gravité de l’infection, le surfaçage radiculaire peut être ouvert ou fermé.

Le surfaçage radiculaire fermé

Chez les personnes atteintes de parodontite, le surfaçage radiculaire fermé consiste à éliminer la plaque dentaire et le tartre accumulés sur les racines dentaires, en dessous des gencives. Le dentiste soulève la gencive, retire la plaque dentaire en effectuant un curetage des espaces créés entre la dent et la gencive. Ces poches sont ensuite aspergées d’antiseptiques.

Le surfaçage, même s’il ne guérit pas la parodontite, il permet néanmoins de ralentir son évolution, en réappliquant les gencives sur des racines propres.

Le surfaçage radiculaire ouvert

Le surfaçage radiculaire ouvert est recommandé pour les personnes atteintes de parodontites à un stade plus avancé, ou d’abcès. Le dentiste pratique alors un acte chirurgical en ouvrant et écartant les gencives, de manière à pouvoir accéder aux tissus malades et les éliminer. Les gencives sont ensuite fermées avec des points de suture.

Déroulement d’un surfaçage radiculaire

Souvent réalisé en quatre séances, le surfaçage radiculaire se fait sous anesthésie locale, et ne nécessite pas toujours le recours à une chirurgie. Chaque séance dure entre 1h30 et 2 heures, et permet de traiter un quart de mâchoire. Les suites opératoires dépendent de la gravité de la parodontite, du nombre de dents atteintes et des dépôts trouvés par le dentiste.

Avant d’aller chez le dentiste, le patient commence par étape de soins à domicile, pour éliminer la plaque dentaire. Il est souvent recommandé dans ces cas là d’utiliser une brosse à dents à poils souples, des brossettes interdentaires et des bains de bouche antiseptiques. Les résidus et les bactéries sont éliminés grâce à des appareils manuels comme des curettes, ou à des dispositifs ultrasons.

Le dentiste prescrit systématiquement un traitement antibiotique après un acte de surfaçage radiculaire.

Quelles sont les suites de l’intervention de surfaçage-curetage radiculaire ?

Après une séance de surfaçage radiculaire, une gêne peut être ressentie au niveau des gencives, et des légers saignements peuvent avoir lieu. Il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires, de ne pas consommer des aliments durs, et d’éviter les liquides trop chauds ou trop froids.

Il est également conseillé d’utiliser une brosse à dents à poils souples et d’effectuer un brossage doux, sans forcer. Afin d’accélérer la cicatrisation, le chirurgien-dentiste prescrit souvent des bains de bouche antiseptiques.

L’utilisation d’un dentifrice spécifique, désensibilisant, peut aider à diminuer les sensations de gêne au chaud et au froid.

Enfin, il est important de noter que la récidive est très fréquente, même après un surfaçage-curetage radiculaire. C’est la raison pour laquelle il est important de maintenir une hygiène bucco-dentaire rigoureuse. Le brossage des dents après chaque repas, ainsi que l’utilisation de fil dentaire peuvent aider à éviter la récidive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *