Essaim d’abeilles : les techniques pour les récupérer

Récupérer un essaim d'abeilles

Un essaim d’abeilles est un groupe d’abeilles qui quitte leur foyer pour construire une nouvelle colonie. Ces insectes pollinisateurs se reproduisent durant le printemps, c’est la période d’essaimage. Après ce phénomène naturel, 50 % de ces abeilles ne survivent que s’ils sont capturés par un apiculteur. L’essaim peut être récupéré soit par la cueillette, soit par le piégeage.

La cueillette d’un essaim accessible

Pour un essaim accessible, le procédé est simple. D’abord, mettez la ruchette sans son toit à l’ombre et près de l’essaim. Enlevez la branche où il s’est placé. Puis installez le nouvel essaim dans une ruche, tout en faisant très attention pour éviter de l’abimer. Une fois qu’il y a pris place, ôtez son support et refermez la toiture de la ruche. Enfin, attendez que les butineuses battent le rappel pour savoir si l’essaimage a réussi. Donnez plus de temps aux abeilles avant de chercher l’essaim afin de ne pas augmenter les risques de désertion.

Les techniques de capture d’un essaim en hauteur

La première procédure est la même que celle de la capture d’un essaim accessible. Après, il faudra attacher une boîte sur une perche et la mettre au-dessous de l’essaim. Pour vous assurer que ce dernier ne risque pas de tomber dans la boîte, cherchez une autre perche pour secouer la branche où il se trouve. Puis, mettez les abeilles recueillies dans la ruche. Procédez ensuite à la fermeture du toit et permettez aux abeilles de battre le rappel à l’entrée. Enfin, il ne faut récupérer l’essaim que le lendemain, pendant la nuit, pour éviter d’en oublier une ou plusieurs abeilles sur le lieu.

Il est conseillé durant vos déplacements, de mettre les cadres identiquement au sens du mouvement de votre voiture pour éviter qu’ils s’y balancent tout au long du trajet. N’ouvrez pas la porte d’entrée de la ruchette que lorsque vous êtes arrivé au rucher. Il existe des apiculteurs qui laissent les essaims à l’obscurité totale comme dans une cave pendant un jour afin de limiter la désertion.

Élaborer un piège pour récupérer un essaim d’abeilles

Pour récupérer un essaim d’abeilles, il faut maitriser quelques techniques de piégeage. La mise en place des pièges aide les essaims à se construire une ruche. Il s’agit alors d’installer des ruchettes sans abeilles pour attirer un essaim et pour qu’il y vive assez longtemps que possible. Vous pouvez accroitre vos chances de capture en suivant ces procédés.

Posez des ruches à 2 mètres de hauteur à l’ombre en début du mois d’avril, vérifiez à ce qu’elles soient entre 100 et 800 mètres de vos ruchers. La ruche devrait comporter une succession de cadres bâtis et de cire gaufrée. Pour que les abeilles soient attirées par la ruche, recouvrez-y de cire et de propolis.

Les phéromones produites par la reine de la ruche peuvent servir comme appât, il suffit de frotter doucement ses feuilles. Vous pouvez également utiliser des produits prêts à l’emploi. Dès que le piégeage est terminé, procédez par la méthode de déplacement que celle de la cueillette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *