Guide d’installation d’un tableau électrique

Le tableau électrique est un équipement nécessaire à votre installation électrique afin d’en assurer sa protection. Procéder à son installation est une tâche difficile, qui doit être généralement faite par un professionnel électrique. Néanmoins, si vous avez souhaité faire quelques économies, et donc décidé de réaliser cette opération vous-même, voici la méthodologie pour réaliser la pose de son coffret électrique de manière optimale.

Les équipements nécessaires à cette opération

Afin de procéder à l’installation de votre tableau électrique, vous aurez besoin d’un certain nombre d’outils et d’éléments qui vous aideront dans votre tâche. Il vous faudra donc bien évidemment le coffret, que vous aurez acheté auparavant, ainsi que sa gaine technique. Pensez également à vous procurer des disjoncteurs divisionnaires et différentiels. En effet, vous les placerez par la suite dans votre tableau. Vous aurez ensuite besoin de choses que l’on trouve très facilement dans les boîtes à outils les plus classiques : une perceuse électrique, des chevilles, des vis, un tournevis, une pince coupante, et pour finir une pince à dénuder. Une fois tous ces éléments en main, vous êtes prêt à vous lancer dans votre installation !

Mode d’emploi de la pose d’un tableau électrique

Première chose importante à faire avant de commencer toute autre chose, pensez à éteindre le courant. Identifiez également au préalable toutes les lignes électriques qui seront reliées au tableau. Percez quatre trous dans le mur afin de pouvoir visser le tableau. Ces quatre trous doivent correspondre aux quatre coins de votre coffret électrique. Tous les tableaux présentent des trous préconçus à cet effet.

  • Dans votre tableau électrique, sur une rangée, placez d’abord le disjoncteur différentiel, avant de remplir de gauche à droite les disjoncteurs divisionnaires. Chacun de ces disjoncteurs doit correspondre à un circuit électrique. Vous les fixerez à l’aide de clips, qui sont fournis dans les tableaux.
  • Liez alors chacun de vos circuits électriques au divisionnaire auquel il est destiné.
  • Assurez-vous également d’avoir respecté les bornes du disjoncteur (borne N pour fil neutre bleu, borne L pour le fil de phase rouge).
  • Connectez par la suite les fils de terre de vos circuits aux bornes vertes situées en bas du tableau.
  • Reliez alors les connecteurs neutre (bleu) et de phase (rouge) du disjoncteur général de votre emplacement sur le disjoncteur différentiel de la rangée que vous avez choisie auparavant.

Après avoir effectué l’ensemble de ces étapes, l’installation est alors terminée. Il vous suffira de refermer votre boîtier et de remettre en marche le disjoncteur général, afin de rallumer le courant.

Si ces étapes vous semblent complètement abstraites, il est fortement conseillé que vous fassiez appel à un professionnel. Même si cela représente un coût non-négligeable, cette installation n’est pas à prendre à la légère, car comme dit plus haut, elle assure votre sécurité ainsi que celle de votre réseau.

Finalement, si vous avez procédé à cette installation, mais que vos circuits ne fonctionnent pas, il ne faut surtout pas insister. Là encore, le recours à un professionnel semble être la meilleure solution et vous évitera de gâcher encore plus de temps et d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *