L’entrepreneuriat au féminin

Entrepreneuriat au féminin

L’entrepreneuriat au féminin désigne l’implication des femmes dans des domaines qui relèvent de l’économie, en vue de développer leurs engagements dans ce secteur. Il peut s’agir de la production ou de la commercialisation des biens et services pour satisfaire les besoins individuels et collectifs des consommateurs. Si d’habitude, on entend parler d’hommes entrepreneurs, il faut dire que ces dernières années, les femmes commencent à s’intéresser à ce secteur. Et même, en franchise, on en compte environ 40% des femmes entrepreneures.

Seulement, à la différence des hommes entrepreneurs, les femmes connaissent plus de freins quant à la réalisation de leur projet d’entrepreneuriat.

L’entrepreneuriat au féminin : les freins !

Nombreux sont les facteurs qui empêchent les femmes de devenir entrepreneures. Effectivement, une femme qui veut diriger sa propre affaire est rarement soutenue par la société. On pense souvent à tort que l’autorité et l’audace sont des qualités réservées aux hommes. Et que, par exemple, animer une réunion d’entreprise est une tâche propre à l’homme, étant donné que cela exigence une certaine capacité à capter et à retenir l’attention des gens.

Cette attitude de la société rend difficile aux femmes désireuses de monter leur propre entreprise, d’avoir confiance en elles et de finalement sauter le pas. C’est donc la représentation de la femme elle-même qui pose problème quand il s’agit de créer une entreprise. Au-delà de cela, certaines lois sur la propriété et l’héritage, les us et les coutumes, ainsi que la difficulté d’accès aux institutions financières ne jouent pas particulièrement en la faveur des femmes.

Outre cela, il faut souligner que les risques encourus représentent un réel frein dans la création d’entreprises pour les femmes. Effectivement, concilier vie familiale et vie professionnelle n’est pas évident. Assurer ses responsabilités en tant que mère, épouse… tout en se donnant à fond dans sa carrière professionnelle n’est pas chose facile.

Enfin, par rapport aux hommes, les femmes peinent à trouver des financements pour leur projet. Apparemment, on fait plus confiance aux hommes qu’aux femmes quand il s’agit de confier les rênes d’un quelconque projet à quelqu’un.

Être entrepreneur quand on est une femme : c’est comment ?

Être entrepreneur, que l’on soit un homme ou une femme consiste avant tout à croire en sa personne et en son projet. Bien sûr, il faut déjà avoir un bon projet, choisir un secteur, et avoir une certaine maîtrise du secteur en question.

Aussi, suivre une démarche est toujours indispensable quand on souhaite créer son entreprise. On parle ici par exemple de faire appel aux bons outils pour réaliser le projet. Faire une étude du marché fait de même partie des démarches à suivre dans la mise en place de son projet d’entrepreneuriat, etc.

Quand on est une femme entrepreneure, intégrer les réseaux de femmes entrepreneurs est essentiel. Partager avec d’autres femmes entrepreneures ses expériences, ses projets futurs, ainsi que ses difficultés, concourt à la réussite de son projet. Élargir ce réseau est donc un moyen d’améliorer davantage sa connaissance du secteur, et d’augmenter ses chances de succès.

Outre cela, voir les autres femmes réussir peut être une vraie source d’inspiration. D’autant plus qu’actuellement, de plus en plus d’associations s’activent pour promouvoir l’entrepreneuriat au féminin. Des femmes qui veulent devenir entrepreneures ont ainsi la possibilité de bénéficier des aides déployées par les associations et les réseaux de femmes entrepreneures. Ces aides peuvent être de nature diverse (idées, démarches, aide financière…).

Au-delà de cela, il existe des aides financières mises en place par le gouvernement. Elles sont destinées aux femmes souhaitant créer leur propre entreprise, mais aussi à celles qui envisagent de reprendre la gestion d’une entreprise, ou encore voulant développer leur société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *