Le vélo: votre meilleur allié pour perdre du poids

De toutes les activités sportives préférées pour la perte de poids, le vélo est indubitablement la moins coûteuse, la moins douloureuse et celle qui offre les résultats les plus significatifs.
Les mouvements répétés agissent efficacement sur les zones où se concentrent les graisses, et ce dès les 30 premières minutes de vélo. Plus efficace que la marche, le vélo s’impose comme le meilleur allié pour une perte de poids certaine. Il est tout à fait possible d’allier l’utile à l’agréable en vous rendant au travail ou à vos rendez-vous du week-end à vélo ! Si le temps et ces occasions vous manquent, les vélos d’appartement restent bien plus abordables que n’importe quelle autre machine à domicile.

Quelques calculs

Si vous pensez avoir beaucoup de poids à perdre, il convient de mesurer vos besoins caloriques, afin de rendre votre activité sportive la plus efficace possible. Ainsi, si vous souhaitez perdre quelques kilos en trop, et que vous êtes une femme, il vous faudra par exemple dépenser entre 1 800kcal et 2 000kcal à allure modérée (et conseillée).

Dans ces cas de figure, il est vivement recommandé de consulter un nutritionniste conjointement à vos activités sportives ; ce professionnel de santé pourra vous indiquer quels sont les aliments les plus adaptés à ces efforts physiques. Moins vous en consommerez, plus en dépensez à vélo, donc plus vous perdez du poids en puisant dans vos réserves – inutile cependant de se mettre en danger (surtout sur la route) ! Restez donc vigilent aux signes envoyés par votre corps : l’alimentation et l’hydratation sont primordiales.

Perdre du poids grâce au vélo

Si vos objectifs sont atteignables par vos propres moyens, vous pouvez commencer à diminuer (progressivement !) les produits trop gras et trop sucrés ; préférez les fruits et les légumes qui contiennent très peu de calories. Les viandes blanches et le blanc d’œuf sont sources de protéines – alliés à des sucres lents, ils vous permettront de prolonger vos sorties à vélo, et d’observer très vite les résultats de votre nouvelle hygiène de vie.

Des programmes sur-mesure

Il existe de véritables programmes minceur conçus pour le vélo de course. Sur le modèle de la course fractionné, il vous est tout à fait possible d’alterner plusieurs modes de course pour muscler et faire fondre des parties bien ciblées de votre corps.

Deux à trois sorties hebdomadaire de 45 minutes, avec quelques exercices d’étirements vous permettront par exemple de travailler votre ceinture abdominale et vos fessiers avant de passer à des courses fractionnées. Ces sorties deviendront l’occasion d’alterner course et allure lente toutes les trois minutes. N’oubliez pas cependant de reposer votre corps : privilégiez des exercices à domicile (corde à sauter, abdominaux, fessiers, ciseaux, etc) un jour sur deux. Associés à une alimentation saine, les résultats de vos efforts seront stupéfiants : vous vous sentirez de plus en plus dynamique, et chaque nouvelle sortie vous sera plus facile !
Armés pour des efforts plus intensifs, vous pourrez enfin passer à la vitesse supérieure avec des sorties à jeun.

Le vélo à jeun : une méthode efficace pour perdre du poids

Les efforts physiques à jeun peuvent être dangereux et nécessitent une période de préparation importante. Ne commencez pas vos efforts par là et prenez le temps de vous entraîner ! Quel que soit votre degré de préparation, sortez toujours avec un en-cas et une bouteille d’eau. Accordez-vous 45 minutes à 1h de course lente, à jeun. Vos deux autres sorties hebdomadaires pourront ainsi être une sortie longue et une sortie fractionnée, comme vous avez pris l’habitude de le faire.
Grâce au vélo, vous renouez doucement avec le sport, et vous observez des résultats remarquables sur vos capacités pulmonaires, cardiaques, et musculaires, comme sur la balance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *