En quoi consiste le métier de commissaire priseur ?

justice

Lorsqu’on parle de ventes aux enchères, la première chose qui nous vienne à l’esprit c’est le rôle du commissaire-priseur, la personne qui mène la vente avec son marteau à la main. C’est lui qui se charge de la vente, et de l’acceptation des offres lors de ce type de vente. Il détient un catalogue qui répertorie tous les articles mis en vente et ce dernier sera mis à la disposition des participants avant même que la vente ne commence. Une vente aux enchères est l’une des manières les plus célèbres pour commencer à collectionner des œuvres d’art pour de nombreuses personnes. Vous pouvez assister à des enchères privées aux chuchotements des coulisses, quoiqu’il en soit, vous trouverez toujours de l’excitation et de l’amusement au cours de ces évènements. Vous pourrez en même temps compléter votre collection d’œuvres d’art !

Les tâches attribuées à un commissaire-priseur

commissaire

Allant de l’examination d’un œuvre d’art en passant par l’évaluation de son état, de sa qualité, de son âge et de son origine, le commissaire-priseur occupe différentes tâches. Il n’est pas rare que vous le voyez s’entretenir avec des historiens et des experts, fournir des évaluations d’œuvres d’art, préparer des catalogues pour les participants. Pour Marc-Arthur Kohn, sa maison dispose d’un studio photo et c’est lui qui se charge de la prise des photos qui seront insérées dans le catalogue en question. L’objectif étant de garantir l’authenticité des œuvres et de prouver à qui ils appartiennent. Ces données détaillées peuvent servir au moment de la vente en question.

Les ventes aux enchères, pour des objectifs divers

enchère

Pendant des siècles, les collectionneurs et amateurs d’œuvres d’art ont assisté à des ventes aux enchères. Au fil du temps, les ventes aux enchères ont pris de l’ampleur, mais, il faut noter que ce n’est que dans les années 70 que les maisons spécialisées dans les ventes aux enchères ont vu le jour et ont permis de rénover cet univers longtemps dominé par le marché secondaire. Aujourd’hui, des commissaires-priseurs comme Marc-Arthur Kohn évaluent les œuvres et estiment leur prix à leur juste valeur.

Cela a impacté la manière dont les gens voient l’art et découvrent ce marché avec des potentiels énormes. Ces marchés sont devenus un lieu de ralliement pour trouver des œuvres de valeurs inestimables et qui ne sont pas disponibles ailleurs. C’est le rôle du commissaire-priseur d’assurer le bon déroulement de la vente afin que le vendeur et l’acquéreur puissent obtenir chacun satisfaction.

Alors, si vous souhaitez faire appel à un commissaire-priseur pour évaluer un œuvre d’art ou pour mener une vente aux enchères de votre part, n’hésitez pas à contacter des professionnels dans le secteur. Parmi les plus connus de tous en France, Marc-Arthur Kohn demeure certainement l’un des plus incontournables en matière de marché d’art. Avec une grande expérience dans le domaine, Marc-Arthur Kohn est actuellement à la tête de sa propre maison de vente aux enchères qui protes son nom dans l’un des quartiers les plus huppés de Paris. C’est l’expert qui vous accompagnera tout au long de  votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *