Comment entretenir ses volets ?

entretien des volets

Exposés à la poussière et à la pollution, les volets subissent les intempéries, le soleil, l’humidité et tous les aléas du climat. Ils requièrent donc un entretien régulier, quelque soit le matériau utilisé, PVC, bois ou aluminium, et ce pour préserver leur mécanisme d’ouverture.

Comment entretenir les volets de votre habitation ? quels produits utiliser ? A quelle fréquence ? Suivez ce guide complet !

Entretenir ses volets, un geste essentiel pour les préserver

C’est au retour des beaux jours que se pose généralement la question de l’entretien annuel et du nettoyage des volets, pour enlever les traces accumulées. La méthode d’entretien et les produits à utiliser dépendent du type d volet, ainsi que du matériau de fabrication.

Pour les habitations situées dans des zones urbaines très polluées, ou en bord de mer, un entretien deux fois par an peut s’avérer nécessaire. Le nettoyage doit inclure également les menuiseries, les joints, les coffres des volets roulants et les coulisses, afin d’assurer la durabilité des volets.

Un entretien régulier et bien fait permet d’éliminer les saletés infiltrées, mais aussi d’éviter l’usure de la structure et des composants du volet.

Certains éléments sont à surveiller dès l’étape d’installation des volets battants ou roulants, afin de faciliter les opérations de maintenance. Il s’agit par exemple d’une pose sur un support non nettoyé, ou un manque d’informations de la part du fabricant sur les méthodes d’entretien.

Comment entretenir les volets roulants ?

Les volets roulants sont plus difficiles à nettoyer que les volets battants, vu que le mécanisme risque d’être endommagé dans le cas d’un entretien mal réalisé. Indépendamment du matériau utilisé, les volets roulants doivent être nettoyés régulièrement en prenant soin des espaces entre les lames.

Pour réussir l’entretien de votre volet roulant, il est essentiel qu’il soit complètement déroulé afin de pouvoir soulever chacune des lames et atteindre les zones les plus difficiles d’accès. Une brosse à dents peut être utilisée pour frotter dans les rainures.

Le nettoyage d’un volet roulant nécessite également de s’occuper des rails sur les côtés, ainsi que du coffre dans la partie haute. L’opération se termine par un rinçage à l’eau claire et le remontage du volet après l’avoir laissé sécher complètement.

Après une forte rafale de vent ou un orage, il est recommandé de vérifier le coffre, le tablier et les lames et d’éliminer les poussières qui se sont déposées, ainsi que les résidus d’humidité. Les gouttes d’eau ont en effet tendance à stagner sur les lames quand le volet est baissé, et cela peut causer des risques de rouille pouvant même atteindre le moteur. Pourtant, de simples gestes peuvent suffire à éviter la détérioration des mécanismes, comme essuyer les lames avant d’ouvrir le volet.

Pensez également à lubrifier les glissières qui servent à monter et à descendre le volet roulant, à l’aide de produits spécifiques. Les moteurs des volets roulants automatisés doivent être régulièrement vérifiés et testés, de préférence par le fournisseur si la maintenance est incluse dans le contrat de garantie. L’appel à un professionnel est recommandé dans ce genre de cas, pour évaluer correctement l’état d’usure des moteurs et les réparer s’il le faut.

Volets en bois, les conseils d’entretien

Le bois n’est pas utilisé dans la fabrication des volets roulants, car il n’est pas pratique à enrouler. Les volets en bois sont donc généralement battants, pouvant être peints ou vernis.

Il existe de nombreuses techniques pour entretenir les volets en bois, la fréquence recommandée étant d’une à trois fois par an, en fonction des conditions de pollution et du climat, comme par exemple l’exposition à un vent marin.

Que le volet en bois soit peint, lasuré ou vernis, la procédure de nettoyage est la même. La poussière doit être d’abord éliminée à l’aide d’une brosse souple, ensuite, un simple passage d’une une éponge à l’eau tiède et cristaux de soude est suffisant, quand la peinture ne présente pas d’écailles. Il faut tout de même faire attention à bien essorer l’éponge, pour ne pas trop mouiller le bois.

Le nettoyage se fait du haut vers le bas, en passant par les gonds et le système de fermeture, à plusieurs reprises si nécessaire. Si le bois est fortement tâché, il est conseillé de frotter à l’aide d’un linge imprégné d’ammoniaque.

Pour les peintures écaillées, les fissures ou les attaques de champignons, pensez à retirer les gonds, et à poser les volets sur des tréteaux pour les nettoyer. Les traces d’usure peuvent être éliminées à l’aide d’une brosse métallique, avant d’appliquer une couche de décapant, de poncer et de terminer par un produit de finition.

Entretien des volets en PVC

Pour les volets roulants ou battants en PVC, il est conseillé de suivre certaines recommandations. Un nettoyage en profondeur peut être nécessaire, si les volets sont encrassés, en démontant le coffre et le tablier.

Afin de ne pas abîmer les menuiseries, il est recommandé d’éviter les produits abrasifs à base de chlore et d’utiliser une éponge douce, avec un détergent à base de savon de Marseille, dilué dans de l’eau tiède. Il est également préférable de ne pas frotter fort, pour ne pas rayer le PVC, de bien rincer à l’eau et de laisser sécher les volets déroulés ou ouverts.

Les volets très sales peuvent être nettoyés avec des produits spécifiques pour le PVC, du vinaigre blanc ou de l’alcool ménager, qui éliminent facilement les salissures incrustées.

Entretenir les volets en aluminium, quels sont les bons réflexes ?

L’aluminium est un matériau qui redoute les produits agressifs, notamment quand il est thermolaqué. L’éponge utilisée doit être non abrasive et les produits détergents doivent être doux, afin de ne pas rayer la menuiserie. Vous pouvez utiliser du liquide vaisselle, ou du savon de Marseille mélangé avec de l’eau tiède.

A l’issue du nettoyage, il est recommandé de rincer le volet à l’eau claire et de sécher les lames à l’aide d’un chiffon doux. L’entretien du volet en aluminium peut être complété avec un traitement de conservation spécifique, qui laisse un film ultra-mince et imperméable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *