Animaux de compagnie et punaises de lit

Avec un corps aplati mesurant seulement quelques millimètres, les punaises de lit se faufilent partout. Le moindre recoin et la plus petite des fissures peuvent former leur cachette potentielle. Sous le matelas et le sommier, sous les tapis, dans les vêtements et partout dans la maison se dissimulent ces petites bestioles aux corps auburn.

Les punaises de lit se nourrissent notamment de sang humain. C’est ce qui explique les morsures sur les jambes, les bras, le visage, voire le corps entier en passant la nuit dans un appartement infesté. Des taches de sang sur les linges peuvent également marquer la présence de ces arthropodes dans l’habitation. Si l’homme est la victime prisée des punaises de lit, les animaux de compagnie ne sont pas épargnés en cas d’invasion.

Nos compagnons à quatre pattes peuvent se faire piquer

L’attaque des parasites, notamment les puces, contre les animaux de compagnie est chose courante dans un logement infesté. Ces insectes sauteurs aiment se nicher dans la fourrure des mammifères tels que les chats et les chiens. Les lapins, les vaches et les autres animaux de ferme s’exposent également à ce risque. Des cas de piqûres des oiseaux en cage comme les perroquets et les perruches ont même été observés.

Mais contrairement à leurs camarades ‘les puces’, les punaises de lit ne peuvent pas sauter. Ces parasites rampants ont alors du mal à explorer les pelages épais des animaux. Ils préfèrent les cachettes à proximité des humains dans la chambre. Même si les chats et les chiots ne sont pas leurs premières victimes, les punaises de lit peuvent atterrir sur ces meilleurs amis de l’homme, et les piquer.

Aucune complication des morsures de punaises de lit chez l’animal

Lors des rares cas où les punaises attaquent votre chat ou votre chien, il se trouve qu’elles sont particulièrement affamées. Ces parasites n’ont probablement pas eu l’occasion de se nourrir de sang humain et cherchent alors ailleurs pour survivre.

Leurs piqûres provoquent des boursouflures, des éruptions cutanées et même des réactions allergiques sur le corps humain. Mais chez les animaux, les morsures restent souvent bénignes. Les canaris, les lapins ou les hamsters piqués par des punaises n’auront donc rien d’autre qu’une rougeur cutanée.

Traitement de punaises de lit : que faire de ses animaux de compagnie ?

À la méthode naturelle ou chimique, chacun choisit sa manière de se débarrasser des punaises de lit.

En optant pour des solutions chimiques, un professionnel intervient pour appliquer des insecticides dans l’habitation. Tout au long du traitement, le grand nettoyage est déconseillé afin de laisser le produit faire son effet. La toxicité des insecticides utilisés impose des consignes de sécurité strictes. De ce fait, les animaux de compagnies doivent quitter l’appartement pour les garder en sécurité.

Il est même impératif de penser aux effets appartenant à vos compagnons à quatre pattes avant l’arrivée de l’exterminateur. Gardez les jouets et les gamelles dans des lieux sûrs de sorte qu’ils restent à l’abri des insecticides.

Quant aux traitements naturels tels que les produits à base d’huiles essentielles, l’efficacité et l’absence de toxicité se conjuguent. Vous pouvez alors rester chez vous avec vos enfants en bas âge ainsi qu’avec les animaux de compagnie. Le traitement ne modifie en rien vos habitudes. Il faut quand même accorder une attention particulière aux reptiles comme les tortues qui se déplacent dans la pièce.

Protéger les animaux de compagnies contre les punaises de lit

Pour épargner vos félins domestiques de l’infestation des parasites, notamment les punaises de lit, les précautions sont à prendre avant même que vous en découvriez. Si votre chat ou votre chien en était déjà victime, des mesures strictes s’imposent en vue d’éviter leur second souffle.

Rafraîchir régulièrement la pièce doit alors figurer parmi vos habitudes quotidiennes. Cela consiste à aérer la chambre, mettre de l’ordre aux linges et secouer les draps. Lorsque vous nettoyez l’habitation, il est important de porter votre attention dans tous les recoins possibles.

Utiliser du vinaigre à vaporiser sous les pieds de lit, sous les meubles et le long des plinthes minimise les risques d’infestation. Tout comme chez les humains, les litières et les accessoires des animaux de compagnie ont besoin d’être fréquemment changés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *