Le portage salarial: une nouvelle forme d’emploi qui a le vent en poupe

Le portage salarial a été créé dans les années 1980 à l’initiative de cadres qui avaient été remerciés par leurs entreprises. Ces cadres avaient donc choisi d’effectuer, en tant qu’intérimaires ou indépendantsdepuis l’extérieur,des missions ponctuelles. Aujourd’hui, ce système a évolué. Dans la pratique, il permet à un professionnel de vendre ses prestations – intellectuelles, le plus souvent – à des clients que lui-même a déniché. Il se fait facturé par une entreprise de portage salarial comme Rh Solutions qui se charge de lui verser, moyennant des frais de gestion, le montant de sa facture. Ainsi, par le portage salarial, un consultant transforme ses honoraires en salaires. Ce mode de travail est actuellement en plein essor. De plus en plus de travailleurs font le choix de cette forme de travail.

 

Une croissance de 10% chaque année

Aujourd’hui en France, le nombre de travailleurs ayant fait recours à une entreprise de portage pour effectuer une mission, est estimé à 50 000 avec des pics à 60 000 salariés. C’est du moins ce que révèlent les estimations effectuées par le PEPS –premier syndicat de portage salarial – en 2013. Les cadres représentent la majeure partie de ces effectifs. Selon les mêmes estimations de 2013, le chiffre d’affaire global effectué en portage salarial est évalué entre 450 et 500 millions d’euros. Avec ces estimations, les acteurs de l’activité de portage salarial prévoient qu’en une année, ces chiffres d’affaires pourraient croitre de 80 millions d’euros. Selon certaines études rendues publique en 2014 et 2015, près de 60% de cadres ont déjà entendu parler du système de portage salarial. Lorsqu’on compare ce taux à ceux de 2013 (42%) et 2014 (53%), on note une évolution constante. Aussi, les études révèlent qu’en période de chômage, 63% des salariés du secteur privé envisageraient le portage salarial. Près de la moitié des salariés de moins de 30 ans (42%) prévoit de passer par le portage salarial au cours de leur carrière professionnel.

 

Près de 600 000 emplois à l’horizon 2025

Les mêmes études révèlent que 80% des salariés feraient appel aux entreprises de portage salarial principalement pour avoir davantage d’autonomie afin d’avoir l’équilibre idéal entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Par ailleurs, en ce qui concerne le Management de transition, on remarque en se référant au dernier baromètre de l’A2MT 2016, que le portage salarial est toujours en croissance. En effet, 41,3% des managers de transition ont eu recours au portage salarial en 2016 contre 32% en 2014 et 35% en 2015. Pour ce qui estdes sociétés de portage, leur nombre est d’ores et déjà important – plus de 120 sociétés existent déjà – mais continue d’évoluer. Il est considéré que tous les mois, trois nouvelles sociétés de portage se créent. Notons que cette croissance qui s’observe dans le domaine du portage salarial peut s’expliquer par divers facteurs tels que la crise économique que la France connaît depuis quelques années. Les entreprises ressentent un besoin de flexibilité. Mais également, l’explosion depuis environ une dizaine d’année, des métiers de l’informatique et du numérique a aussi favorisé l’essor du portage salarial. Ce sont en effet des métiers qui se prêtent véritablement au statut d’indépendance qui est celui qu’encadre le portage salarial. Avec cette croissance, on prévoit qu’à l’horizon 2025, 588 000 emplois soient créés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *